Les Produits Bruts

Un produit brut est un produit non transformé. C’est un produit de base, qu’on peut parfois manger tel quel (certains légumes, certaines viandes, les graines et noix (noisettes, noix, amandes, graines de tournesol, etc.), ou qu’il faut transformer (par la cuisson, la salaison, etc.).
Cuisiner des produits bruts à (au moins !) deux avantages directs sur la santé :

  • C’est la meilleure manière de maîtriser ce qu’on apporte comme nourriture à notre corps (c’est difficile de trouver l’origine et le traitement de chaque ingrédient d’un produit transformé).
  • Un produit brut contient le maximum de nutriments qu’il peut contenir (à de rares exceptions). En effet, plus il est transformé (cuit, coupé, mixé, dilué, raffiné, etc.), plus il perd de nutriments importants pour la santé.

Voici différentes catégories de produits bruts

  • Fruits et légumes frais ou surgelés,
  • Plantes et herbes fraîches ou surgelées,
  • Champignons frais ou surgelés,
  • Algues fraîches ou surgelées,
  • Fruits, légumes, champignons et algues séchés à moins de 42°C,
  • Graines et noix non aromatisés,
  • Viandes, volaille, poissons, crustacés… frais ou surgelés.

Les produits Locaux et de Saison

Les produits locaux (cultivés, cueillis ou élevés près de chez soi) et de saison (prélevés au moment où ils sont naturellement mûrs et présents dans la nature) ont beaucoup d’avantages sur la santé et le goût (et l’environnement !) :

  • Les produits locaux : un aliment brut produit localement pourra être prélevé à maturité, donc au maximum de ses capacités nutritionnelles et gustatives, puisqu’il n’aura pas beaucoup de route à faire entre son lieu de production et notre panier. Il pourra donc être mangé frais et n’aura pas besoin d’être conservé.
    Autre avantage : on peut plus facilement savoir dans quelles conditions il est produit, puisqu’on peut se renseigner directement auprès du cultivateur ou du producteur.
  • Les produits de saison : les produits de saison peuvent aussi être cueillis à maturité, et surtout à leur maturité naturelle. C’est à dire au moment où ils sont naturellement programmés pour l’être.
    Par exemple : une tomate cueillie en juillet, dans une zone où elle arrive naturellement à maturité en juillet, sera bien plus nutritive et goûteuse qu’une tomate cueillie au même endroit en janvier (donc sous serre).

Les calendriers des produits de saison

Je vous renvoie à des liens externes que je trouve bien faits

Fermer le menu