Pissaladière

Pissaladière

J’ai découvert la pissaladière dans son berceau, à Nice, et j’en suis tombée follement amoureuse ! Celle que je vous présente ici n’est pas purement niçoise puisque j’ai un peu arrangé la recette initiale (je vous donne mes astuces plus bas), mais c’est pour la bonne cause : à peine sortie du four elle a déjà disparu !

~

Personnellement, comme mon four est petit, j’ai fait deux pissaladières avec cette quantité d’ingrédients :

Pâte :
– 150 ml d’eau tiède
– 100 ml de lait
– 15g de levure boulangère
– 500g de farine de blé
– 1 càc de sel
– 1 grosse càs de thym
– 2 càs d’huile d’olive

Garniture :
– 5 ou 6 gros oignons
– 50g de filets d’anchois
– Olives noires (pour la décoration, donc en fonction de vos envies)

Recette :
1 – Commencez par la pâte :

  • Versez le lait, l’eau tiède et la levure dans un récipient, mélangez bien pour dissoudre la levure puis ajoutez l’huile d’olive et laissez reposer le tout.
  • Dans un saladier, tamisez la farine puis ajoutez-y le sel et le thym, mélangez.
  • Versez le mélange lait-huile dans le saladier et malaxez le tout afin d’obtenir une boule de pâte. Laissez-la ensuite reposer dans le saladier légèrement huilé et recouvert d’un torchon humide, le temps de préparer la garniture.

2 – La garniture :

  • Émincez les oignons et faites-les légèrement revenir dans de l’huile d’olive (à la poêle ou en cocotte), couvrez-les et laissez-les cuire à feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils soient fondants (20 min. environ).
  • 5 minutes avant la fin de la cuisson ajoutez une partie des anchois émincés (réservez juste ce qu’il faut pour la décoration) et mélangez bien.

3 – Le final :

  • Reprenez votre boule de pâte et retravaillez-la quelques minutes.
  • Après l’avoir étalée au rouleau et avoir replié le bord de votre pâte, placez-la sur une plaque de cuisson farinée (Ou recouverte d’un papier sulfurisé. Si comme moi vous n’avez pas de plaque vous pouvez recouvrir une grille de papier sulfurisé) puis laissez-la gonfler quelques minutes.

  • Étalez les oignons dessus, disposez vos olives et vos anchois et mettez le tout à cuire au four, 20 minutes à 220°C.

~

Mes astuces :

  • L’avantage de mettre du lait dans la pâte est de la rendre légèrement briochée et donc plus moelleuse.
  • Certains puristes vous dirons qu’il ne faut surtout pas laisser les oignons colorer à la pré-cuisson mais personnellement je les préfère un peu bruns au moment où je les mets sur la pâte.
  • Et le fait de mélanger des anchois à la préparation est aussi un choix personnel, ça rehausse le goût de la pissaladière et ça lui donne un petit côté addictif sans que l’on ne sache d’où il vient.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu